Pariez-gagnant, l’émission de sport et du
pari sportif B :
Hello tout le monde, hello everybody, bonjour à tous et à toutes, bonjour Damien ! D :
Salut ! B :
Salut ! Alors aujourd’hui, Pierre-Yves n’est pas là pour raison professionnelle, donc
c’est nous qui allons mener la danse tous les deux D :
Oui. Il va nous manquer B :
Oui, on peut dire ça, oui. Donc merci à tous ceux qui participent à l’émission.
J’ai vu qu’il y a encore eu des questions. Tu y as répondu et moi aussi. Merci à tous
ceux qui suivent l’émission, ça fait ça fait plaisir, ça fait chaud au cœur.
Aujourd’hui, on va vous parler de différents sports. On va faire du football avec les tirages
au sort de la Champions League et de l’Europa League voilà avec un club français pour
une fois. Ça va nous intéresser jusqu’au bout !
Ensuite, on parlera de tennis et un petit peu du fléau des matches truqués dans le
tennis. Je ne sais pas si vous avez suivi, mais il y a eu un reportage sur France 2 – je
mettrai le lien bien sûr sous la vidéo pour ceux qui ne l’ont pas vu, ça dure dix minutes,
c’est assez hallucinant et édifiant. J’ai aussi une petite anecdote, enfin une
petite astuce à vous donner par rapport au club de Nice. Et on finira par des analyses
sur du football. Toi Damien, c’est un match de quoi ? D :
Un match de Ligue 1 B :
Moi j’ai trois analyses, il va falloir que fasse un choix mais je pense que ça va aussi
être un match de Ligue 1. Je vous donnerai quand même mes deux autres analyses en fin
d’émission. D :
J’ai hésité sur le même match que le tien ! B :
Allez c’est parti ! On commence donc l’émission donc avec les tirages au sort de la Champions
League et de l’Europa League. Ça donne quoi ? D :
Liverpool-AS Rome, Bayern de Munich-Real de Madrid… B :
On peut déjà revenir sur l’AS Rome D :
Oui, l’AS Rome qui est allé battre Barcelone 3-0 B :
C’était assez inattendu on va dire D :
Oui, inattendu. L’année dernière, Barcelone nous avait fait une remontada et là, c’est
l’AS Rome… B :
…qui fait sa petite remontada. Il n’y avait pas autant de buts à remonter, mais… D :
Non.Quand on regarde le match, ce n’est pas surprenant. Quand on connaît le Barça… B :
C’est très surprenant D :
C’est surprenant mais pas tant que ça finalement. Barcelone est capable de passer à côté
de ses matches en Ligue des Champions. Ils l’ont fait au match aller l’année dernière
face à Paris. Là, ils sont passés à côté et ils l’ont payé cash. Mais c’est une surprise
quand même. B :
Pour moi c’est une grosse surprise. Jamais je n’aurais mis un cent sur la qualification
de Rome avant le match D :
Moi non plus B :
Pas mal de gens m’ont demandé par mail si l’avais vu venir celle-la. Honnêtement, non
! Justement, ça fait partie des impondérables du football. Et heureusement qu’il y a des
choses comme ça, sinon le sport perd tout son sens. Ceux qui ont joué sur Barcelone
sont déçus mais il ne pas se dire que ça arrive tout le temps des choses comme ça,
il y a quand même une certaine logique dans les matchs de foot si on analyse bien.
Donc Liverpool-Rome, on va dire que ça c’est la demi-finale un peu avec les clubs un peu
moins prestigieux ces dernières années. Et l’autre, c’est ? D :
C’est Bayern de Munich-Real de Madrid. C’est la huitième fois de suite que le Real se
qualifie pour les demi-finales de la Ligue des Champions ! B :
Incroyable ! D :
Et le Bayern de Munich, on connaît. Ce sont des habitués. C’est la demi-finale qui intrigue
le plus B :
La plus excitante D :
Oui, même si attention, Liverpool-Rome ça peut être dangereux, on ne sait jamais. Je
parler vite fait des cotes pour ce match. Au match aller, la victoire de Liverpool est
à 1,55, le nul à 4,50 et 5,70 pour la victoire de Rome. En cas de qualification, parce que
j’aime bien aussi regarder qui va se qualifier : La qualification de Liverpool est à 1,30
et celle de l’AS Rome à 2,75. On voit là que Liverpool est favori pour les bookmakers
en tout cas. B :
Liverpool est favori ) 1,55, mais si on se rappelle du match Barcelone-Rome, Ce n’était
pas mérité en fait que Rome perde 3-1 à Barcelone, si tu as vu le match D :
Oui, oui Rome aurait bien mérité un match nul. Là,
je n’ai absolument pas analysé mais 1,55 pour Liverpool à la maison… OK, ils ont
mis 3-0 à Manchester City mais je trouve ça un petit peu bas. Il faut voir un petit
peu la cote de Rome… D :
La cote de Rome est super haute aussi B :
Justement ! elle est un peu haute donc ça vaut le coup de savoir quel est le handicap.
+1, +2, qu’est-ce que ça ça peut donner ? Et Bayern-Real ? D :
2,05 pour la victoire du Bayern de Munich, 3,70 pour le match nul et 3,35e pour la victoire
du Real de Madrid. Pour la qualification :1,90 pour le Bayern et 1,65 pour le Real. B :
C’est 50-50 quasiment D :
Oui. Même si je trouve quand même que le Bayern s’est qualifié difficilement contre
Séville. D’ailleurs, je parlerai un petit peu du parcours de chacun dans les gros matchs
que ces équipes ont fait. Même si ce n’est pas à la même période de la saison, ça
donne quand même un certain indicateur. On va voir… Toi tu as le Real Madrid en PLT B :
Oui, le Real vainqueur de la Ligue des Champions. Pour moi c’est simple, il y a deux Real de
Madrid : celui avec Ramos et celui sans Ramos. Quand il n’est pas là, c’est un peu portes
ouvertes en défense, comme on l’a vu contre la Juve. Il a d’ailleurs failli être suspendu
mais il ne l’est pas, c’est important pour la suite – il était dans les tribunes pour
le match Real-Juve et il est descendu sur le terrain. L’arbitre a fait un rapport et
il s’en sort pas trop mal. Certains vont se dire qu’ils ont encore acheté et tout…
mais bon, bref voilà ! D :
Il faut arrêter avec ça B :
Il faut arrêter avec ça, parce que le penalty, il y est. S’il ne se fait pas pousser, il
y a de grandes chances qu’il marque. En tout cas, Ramos sera là contre le Bayern Munich
donc je vois quand même le Real passer. Il y a souvent eu des Bayern-Real ? Il faudrait
voir un petit peu ce que ça donne et les confrontations. J’avoue que je n’ai pas regardé Il y a eu une finale il n’y a pas longtemps…
il y a deux ans je crois… B :
Oui. Et ils se rencontrent souvent en fait D :
En même temps, ils sont toujours dans le dernier carré ! B :
C’est souvent ! Il faut faire gaffe aussi à Ribéry, qui revient pas mal apparemment D :
Oui il fait de belles choses. Et puis ils sont champions d’Allemagne, donc ils sont
tranquilles B :
Ils vont pouvoir gérer leur fin de saison comme on dit. Donc ça va être très intéressant
ces deux confrontations. Et puis surtout, il y aura soit Liverpool soit Rome en finale.
J’imagine le stade si c’est Liverpool ! D :
Ah oui ! B :
Je ne sais pas où est la finale cette année… D :
C’est à Kiev B :
Ah oui d’accord, il faut se déplacer ! Mais ça n’empêchera pas les anglais d’aller mettre
de l’ambiance si jamais Liverpool se qualifie. En Europa League, on a vu ce que donnait 62
000 supporters de Marseille ! D :
Oui ! B :
Je crois qu’on n’a quasiment jamais vu ça, même pour un match de coupe d’Europe. Même
l’entraîneur de Leipzig a dit que lui n’avait jamais vu ça et qu’avec un public comme ça,
ils peuvent aller loin. Donc félicitations aux marseillais. On sait que c’est une ville
de foot. Je n’aurais pas parié qu’ils gagnerait 5-2 et qu’ils passeraient contre Leipzig.
Et là, le destin a fait que l’OM rencontre le petit frère… D :
Salzbourg ! B :
Salzbourg. Ils ont plus ou moins le même sponsor on va dire. Sur le papier, on se dit
: super ! Mais attention ! D :
Oui. Il ne faut pas oublier qu’ils se sont déjà rencontrés en matchs de poules. Marseille
a gagné 1-0 le premier match et il y a eu 0-0 au deuxième. Donc des matchs très compliqués.
On n’est pas au même moment de la saison et on a vu que pour l’Olympique de Marseille,
ça a été compliqué dernièrement sans Thauvin ni Rami qui était suspendu, plus
Payet qui ne jouait pas à son meilleur niveau… B :
Mandanda n’est pas là non plus pour encore quelques matchs D :
Voilà ! Donc ça posait beaucoup de questions. Après, le match du week-end dernier m’a rassuré
parce qu’on a vu Payet faire un match de folie franchement ! Je crois qu’il pense aussi à
ça et à son éventuelle sélection en équipe de France. On a retrouvé Thauvin aussi qui
revient bien. Heureusement, je dirais que Marseille retrouve ses bons éléments à
ce moment là B :
Au bon moment. Comme pour Nice, dont je parlerai tout à l’heure, Marseille avec ou sans Thauvin
ça change aussi beaucoup de choses D :
Oui B :
L’OM a gagné difficilement 3-2 à Troyes, donc à suivre. Il y a d’un côté Marseille-Salzbourg
et de l’autre ? D :
Arsenal-Atletico Madrid B :
Ça pourrait être une affiche de Ligue des Champions ça ! D :
Oui, oui ! Ça pourrait aussi être la finale. C’est vraiment le match le plus compliqué
sur lequel parier. C’est vraiment équilibré B :
Pour moi, c’est équilibré, oui, même si l’Atletico Madrid a un petit avantage parce
qu’Arsenal n’est pas flamboyant en ce moment. Tu as les côtes ? D :
Oui. Au match aller, 2,57 pour la victoire d’Arsenal 3,20 pour le match nul et 2,80 pour
la victoire de l’Atletico. Pour la qualification, 2,40 pour Arsenal et 1,58 pour l’Atletico
Madrid. Et pour Marseille, puisqu’on ne l’a pas dit tout à l’heure : la victoire de Marseille
au match aller est à 1,70, le nul à 3,90 et la victoire de Salzbourg à 4,70. La qualification
de Marseille est à 1,55 et celle du Red Bull Salzbourg à 2,05 B :
J’imagine les supporters de l’OM qui vont tout de suite mettre un billet sur Marseille
à 1,55-1,60 D :
Moi je ne le ferai pas B :
Attention de parier avec son cœur, vous connaissez ! Je rigolais en discutant avec Benjamin à
propos du dernier Brest- Lorient. Il me dit : “oh là là, j’aime bien Brest mais je vois
bien Lorient gagner. Mais je suis supporter de Brest… Bon je vais plutôt mettre un
billet sur Lorient “. Et Brest a a gagné 3-0 ! Même s’il y a eu des impondérables
de jeu avec un carton rouge du côté de Lorient – ça fait aussi partie des paris sportifs.
En tout cas, là je donnerais un petit avantage à l’Atletico de Madrid pour se qualifier D :
Oui B :
Pour avoir vu joué les deux équipes, je mets l’Atletico un peu au-dessus. Après,
j’avoue que Marseille-Salzbourg, j’ai plus de mal à coter. Je suis français donc j’espère
Marseille mais c’est une espérance et dans les paris sportifs… D :
Franchement ça va être compliqué. Parce quand on regarde Salzbourg B :
Ils ont éliminé la Lazio D :
Oui et 4-1. Ils ont quand même mis 4 buts à la Lazio ! Ils ont éliminé un gros encore avant. Je
ne sais plus qui mais je sais que c’était un gros… D :
Dortmund, non ? B :
Peut-être… D :
Je n’ai pas tout en tête mais en tout cas je sais que ils ont fait un bon parcours à
partir des seizièmes de finale. On ne les voyait franchement pas passer et ils sont
arrivés jusque-là. Ils ont un pic de forme là et Marseille a un pic de forme là. Donc
voilà… Non, c’est vrai ! B :
J’espère qu’on verra tes main en images, parce qu’à la radio ! D :
Il y a une caméra là et une autre là ! Donc regardez sur la chaîne youtube B :
Vous verrez les deux niveaux D :
Où sont placées mes mains ! B :
C’est ça ! Alors, je ne sais plus quand ont lieu les demi-finales… D :
Le 26 avril pour la Ligue Europa et le mercredi ou le mardi d’avant pour la Ligue des Champions B :
OK. On va suivre ça et bien sûr on en reparlera. C’est tout pour les coupes d’Europe et les
demi finales ? D :
Oui, je pense qu’on a fait largement le tour. C’est très serré et on a quand même du
mal à se prononcer. B :
Je l’ai toujours dit : quand ce sont matches serrés, cotés en gros à 33%, 33 % et 33
%, évitez franchement ces matchs-là parce que ça peut partir dans tous les sens. Essayez
plutôt d’aller vers des matches où il y a un favori qui se dégage un petit peu. Sans
avoir une cote de 1,05 ou 1,10 bien sûr, mais un favori qui se dégage un petit peu
avec des cotes autour de 1,90-2, quelque chose comme ça. Normalement, vous mettez alors
déjà un peu plus de probabilités de votre côté, si bien sûr les cotes sont bien faites
et si ça reflète les forces en présence qui sont censées être sur le terrain. Il
y a ensuite d’autres paramètres qui rentrent en jeu, vous le savez maintenant : les compos
d’équipe, le calendrier tout ça. B :
Allez on passe au sujet tennis D :
Un bon sujet tennis B :
J’ai décidé de faire un sujet tennis parce que j’ai vu un truc qui m’a un peu fait halluciner.
Je le pressentais. Pour parler avec des gens qui gravitent autour du pari sportif aussi,
je savais que ça existait. Mais entre le fait de savoir que ça existe et d’entendre
que ça existe, il y a une petite nuance. Un ami à moi m’a dit de regarder un reportage
de Stade 2 qui pouvait m’intéresser. Et effectivement… Je suis allé voir, ça dure dix minutes – je
mets le lien sous la vidéo – et ça s’appelle ” Le fléau des matches truqués “. On entend
des anciens joueurs de tennis comme Olivier Mutis qui a gagné contre Andy Roddick à
Roland-Garros – je me souviens d’avoir vu ce match. Sa meilleure place est 80e mondial,
ce qui est déjà assez intéressant. Il a ensuite un petit peu disparu des écrans radars,
mais il a été dans le top 100 mondial, ce n’est pas donné à tout le monde.
Et il nous raconte qu’il a déjà été approché. On lui avait proposé 15 000 € perdre 2
sets 0. Et bizarrement c’était contre Davydenko ! Pour ceux qui suivent un peu le tennis dans
les paris sportifs ou l’actualité, Davydenko est quand même un très bon joueur russe
qui a été mis un peu sous les feux de la rampe parce qu’il y avait pas mal de suspicion
sur lui. Rien n’a jamais pu être prouvé mais enfin bon… D :
Il n’y a pas de fumée sans feu B :
Il n’y a pas de fumée sans feu, on va dire. Mais aujourd’hui, il est innocent, rien n’a
été prouvé contre lui. Bref : on lui à Mutis de perdre 2 sets 0 pour 15 000 €. Et
il dit qu’il a tellement été perturbé qu’il s’est pris 6-0 7-6, sans prendre les 15 000
€, donc on peut le croire. Par contre, il faudrait voir en face. 2 sets 0 pour Davydenko,
je pense qu’il était favori sur ce match-là et la cote devait être autour de… D :
1,90 peut-être ? B :
Je sais pas ce qu’il vaut mais oui, j’allais dire sûrement pas au-dessus de 2. Mais voilà,
il suffit que quelqu’un ait mis 100 000 € et ça lui fait un petit delta de 85 000 € dans
la poche, ce qui n’est pas insignifiant ! D :
Ce n’est pas négligeable ! B :
Ça fait un treizième mois ! D :
Un beau treizième mois ! Je ne sais pas comment tu fais, mais… B :
Non mais là je rigole ! Mais je me suis demandé si j’en parlais ou pas. Parce que tout le
monde va dire que tous les paris sont truqués… Attention, on se calme ! Il y a quelques matchs
sûrement dans les tournois du Grand Chelem qui concernent les joueurs du top 100 qui
sont forcément sont sous les feux de la rampe… D’ailleurs, l’Arjel intervient aussi dans
le reportage et disent qu’ils ont 20 matchs dans le collimateur et enquêtent dessus.
Mais comme le dit le reportage, cela se produit le plus souvent dans les divisions inférieures D :
Les 500 B :
Voilà ! Il faut savoir qu’il y a les tous les tournois du Grand Chelem, ATP, ce qui
est vraiment le top 100-150 mondial mais ensuite, il y a les tournois challenger – on a d’ailleurs
un tournoi challenger sur Brest. où on a vu dernièrement Tsitsipás, un jeune grec
qui se fera de belles choses à l’avenir. Ces joueurs sont généralement entre la 100e
et 300e place mondiale (je schématise). Puis vous avez ce qu’on appelle les Futures.
C’est donc la troisième division où se retrouvent tous les joueurs de la 300e à la 2000e place.
Et là, tenez-vous bien : quand vous gagnez un de ces tournois là, vous gagnez au maximum
2000 €. Il y a des paris possibles sur ces Futures qu’on appelle aussi ITF. Ce n’est
pas autorisé en France mais ça l’est sur les bookmakers étrangers. Donc tous les francophones
à l’étranger peuvent jouer sur ces matchs là. Une personne raconte que certains joueurs
lâchent 15 à 20 % des matches des ces tournois, ce qui ce qui est hallucinant ! Si vous avez
un ami ou des connaissances qui connaissent un joueur comme cela, tant mieux pour vous,
vous gagnerez sûrement de l’argent. Mais j’ai halluciné. Après, le revers de la médaille
forcément c’est que le gain pour le joueur est ridicule. 2000 €, quand on pense aux
déplacements en avion, les nuits d’hôtels… Tu ne peux pas percer sans papa et maman derrière
ou un peu d’économies. D :
Les 2000 €, rien que dans dans le parcours et le séjour, ils sont déjà morts… B :
Je pense, oui. C’est le revers de la médaille. C’est un peu partout la même chose dans le
sport pro : les meilleurs se partagent la plus grosse part du gâteau et les autres
doivent galérer. Donc je peux comprendre que certains fassent cela. Je peux le comprendre
mais ça ne veut pas dire que j’y adhère. En tout cas, ça existe. B :
Et le pari le préféré justement des gens qui truquent, c’est 6-0 6-1. À ton avis pourquoi
? Parce que ce sont des cotes assez grosses. Généralement, les cotes sont autour de 10-15
pour les scores. Donc si tu donnes on va dire 1000 ou 2000 € à un joueur de troisième
division, il est content parce que c’est comme s’il gagnait le tournoi quasiment. Et si derrière
tu as aussi misé 1000 ou 2000 € sur le résultat, en misant 100€ là, 100€ là
dans plusieurs pays pour noyer le poisson, tu peux bien gagner ta vie. Pas forcément
très honnêtement, mais bon. En tout cas, cela existe et je tenais à en parler. C’est
assez hallucinant. Si Stade 2 a fait un reportage… D :
Et que c’est sérieux B :
Oui, j’ai trouvé que c’était un beau reportage d’investigation, parc qu’il faut pouvoir avoir
ces infos-là. Mais je tiens à rassurer tout le monde : il y a forcément de la corruption
et des matchs achetés dans tous les sports, mais c’est pas non plus… D :
C’est loin d’être une généralité ! B :
Voilà ! Et puis je pense que ça existe aussi en politique, dans la finance etc… ça existe
dans tous les compartiments de la société. D :
S’il y avait des paris à faire en politique, ce serait merveilleux ! B :
Je pense que tu peux aussi avoir des délits d’initiés. Il y a moyen de faire des choses,
j’en avais déjà parlé. Mais c’est assez incroyable d’avoir un reportage comme celui-là,
donc regardez-le, c’est vraiment très intéressant. Ça vous prendra dix minutes de de votre temps.
Comme on a dit, on va finir là-dessus : ce n’est pas une généralité donc pas de panique.
Et puis, à chaque fois que vous perdez un match, n’essayez pas de vous dédouaner en
disant que le match a été acheté ! D :
De toute façon, si vous êtes français, vous n’avez pas accès à ces paris. B :
Voilà, on va dire ça comme ça. B :
Juste un petit aparté avant de passer aux analyses : même si une équipe de foot a
11 joueurs, un joueur peut être très important C’est encore plus vrai dans les équipes de
basket, de volley-ball etc. puisque moins vous êtes nombreux et plus chaque joueur
à de l’importance dans le collectif forcément. Pour le football, Nice-Matin je crois a publié
une petite étude sur l’OGC Nice et Balotelli. Tout le monde connaît Balotelli, attaquant
fantasque de Nice, international italien même si cela fait un moment qu’il n’a pas été
sélectionné. Et donc sur les 23 matchs de cette année, à domicile et à l’extérieur
bien sûr, Nice a un ratio de 50% de victoires quand Balotelli est là, ce qui est quand
même intéressant, d’accord ? D :
Oui B :
Cela veut dire que tu prends 1,5 point par match sur trois. Et quand il n’est pas là
– je ne te demande de deviner vu que je te l’ai dit avant l’émission… D :
Oui ! B :
Ça chute à 10% de victoire quand Balotelli n’est pas là. OK, c’est un échantillon de
23 matchs mais je pense que ça va continuer comme cela jusqu’à la fin de la saison. S’il
revient de blessure mais je crois que oui. En tout cas c’est assez hallucinant quand
tu analyses un match de voir l’importance que peut avoir un joueur et la compo des équipes.
Balotelli est quand même un pilier à Nice, même si Pléa se débrouille très bien.
Mais c’est comme Thauvin à Marseille. Pour moi, s’il n’est pas là, l’équipe n’a pas
le même rendement D :
Exactement, ce n’est pas la même chose B :
Et si tu enlèves Luiz Gustavo à Marseille… D :
Ou que tu le mets en défense centrale B :
Ce n’est plus même rendement, voilà ! Parce que sa place est au milieu. Bref, c’est pour
ça que je vous dis de bien regarder la composition des équipes quand vous faites une analyse.
Regardez les deux ou trois matches précédents si vous n’y connaissez rien. Si c’était le
même onze, si vous voyez que des joueurs qui manquent. Je vais vous faire tout à l’heure
une analyse d’une équipe avec un des deux défenseurs centraux qui ne sera pas là,
ce qui pour moi ça change quand même la donne et l’équipe sera affaiblie en défense.
Voilà pour l’importance des compos d’équipes. Je vous ai donné des chiffres concrets. On
a beau dire mais si vous avez vu les deux derniers matchs d’Ibrahimović à Los Angeles,
mais sans lui, ils ne gagnent pas le premier match déjà D :
Non, parce qu’il marque deux buts en fin de match B :
Dont un but de fou ! Et là il a encore marqué son troisième but dernièrement. D :
Il se rapproche de plus en plus de Dieu ! B :
Et il dit qu’il sera la Coupe du Monde. En même temps, le sectionneur n’a rien confirmé,
mais lui dit qu’il y sera, donc on verra ça. Voilà je ferme la parenthèse c’était pour
faire une petite piqûre de rappel sur l’importance des joueurs qui composent les équipes dans
les différents sports. C’est comme si vous enlevez LeBron James à Cleveland. Même si
ce n’est pas top en ce moment, le rendement de l’équipe n’est pas tout à fait le même
! B :
On passe aux analyses. On revient sur ton analyse la semaine dernière où tu avais
du Chelsea en draw no bet à Southampton. Victoire 3-2 alors qu’ils perdaient 2-0. D :
Oui… B :
C’est le résultat final qui compte ! D :
Oui, oui. Donc voilà, on m’a appris dès que j’ai commencé le football et le centre
de formation que le troisième but est toujours un tournant dans un match. Chelsea a marqué
le troisième but pour revenir à 2-1 et le match a totalement changé B :
Les mouches ont changé d’âne ! D :
On va dire ça comme ça. Un doublé de Giroud, c’est à noter B :
Incroyable ! D :
Et un but de Hazard. C’est là qu’on voit quand une équipe comme Southampton doute
: une fois qu’elle encaisse un but… B :
Regarde Lille D :
Oui, Lille, Southampton, pareil. L’équipe s’est mise à douter. Alors qu’une équipe
comme Chelsea a l’expérience et elle est capable de gagner ces matchs là B :
Je fait une parenthèse : attention quand on joue en live, une équipe mène 1-0 et
peut perdre 3-2… D :
Ça peut vite changer, oui ! B :
Allez on y va, on a trois ou quatre minutes pour faire ton analyse et la mienne D :
J’ai beaucoup hésité, Benoît va sûrement prendre un match auquel j’avais pensé mais
je me suis attardé sur l’opposition Guingamp-Monaco. Pourquoi ? Monaco a pris 7-1 la semaine dernière
contre Paris, ce qui a permis à Paris de gagner le titre, mais Monaco a vraiment besoin
de points pour assurer sa deuxième place. Et la direction du club a tiré la sonnette
d’alarme. Donc j’ai voulu jouer Monaco s’impose et nul remboursé à une cote de 1,28 voire
1,29. À noter que Monaco, sur ses dix derniers matches a quand même pris 23 points menotté
alors que Guingamp en a pris 13. Sur ses derniers matchs à l’extérieur, Monaco a pris 16 points,
ce qui n’est pas mal du tout. Honnêtement, je pense que Monaco a besoin de réagir maintenant.
Sinon, ils vont se mettre en danger et se faire peut-être rattraper pas par les deux
suivants. Je pense que s’il y a un match où il faut réagir, c’est celui là et c’est
pour ça que je le choisis ce pari. Une cote à 1,28 vous pouvez penser que c’est faible
mais vous pouvez éventuellement le combiner avec un match de handball de LFH, soit avec
Brest qui devrait être aux alentours de 1,10-1,11 voire 1,15, soit avec le match d’Issy Paris
contre Besançon, qui sera peut-être un peu plus haut à 1,25-1,30. Et je pense que là
vous arrivez une belle cote. B :
OK. Si ça avait été l’année dernière, j’aurais mis un bémol parce que Guingamp
était très costaud à domicile. Mais ce n’est pas le cas cette année… D :
J’ai fait vite, je n’ai pas tout dit B :
Je pars aussi sur de la Ligue 1 avec Caen-Metz. Caen joue sa demi finale de coupe de France
contre le PSG trois jours avant. Je pars du principe que Caen aura un peu de fatigue dans
les jambes forcément D :
Bien sûr B :
En plus je n’imagine pas qu’ils battent Paris donc ils auront un peu le moral dans les chaussettes
comme on dit. En plus, Metz est allé battre Rennes 2-1 D :
Doublé de Nolan Roux B :
Roux-ninho ! Est-ce qu’il va revenir ? On le connaît parec qu’il a joué à Brest,
c’est pour ça qu’on dit ça. En plus, c’est un mec bien. Et donc j’ai trouvé Metz en
draw no bet à une cote de 1,85. Sachant que Caen à l’extérieur, accrochez vous, c’est
sept buts marqués pour 25 encaissés ! Même si Metz, ce n’est pas génial à la maison
avec 14 buts marqués pour 30 buts encaissés. Caen à l’extérieur, c’est 3 victoires, 2
nuls, 11 défaites mais Metz à la maison, c’est 3 victoires, 3 nuls et 10 défaites.
Vous voyez donc que normalement, les deux équipes sont aussi nulles l’une que l’autre,
mais j’estime que Metz à la maison a un petit avantage. De toute façon, c’est aussi le
match de la dernière chance. Cela ne veut pas dire que toutes les équipes pour qui
c’est le match de de la dernière chance vont gagner, parce que sinon personne ne descendrait
jamais, mais je les vois mal perdre ce match s’ils arrivent à gérer la pression. Ils
devraient au moins ramener un point pour continuer à espérer de se sauver. Et s’ils prennent
les 3 points, ils reviendraient à 1 point de la 18e place, ce qui serait intéressant
pour eux. Donc voilà, je mise surtout sur une fatigue des Caennais.
J’avais deux ou trois autres matchs dont je vous parle très rapidement :
Leicester-Southampton. Je ne vois pas Leicester perdre et c’est intéressant en draw no bet
à 1,70. En plus, l’un des joueurs de Southampton en défense centrale – j’ai oublié le nom
– est suspendu. Et Southampton à l’extérieur, c’est 2 victoires, 6 nuls et 8 défaites.
Donc j’ai du mal à les voir aller s’imposer à Leicester.
Everton-Newcastle avec Everton en draw no bet. Celui-là, il est moins sûr donc je
ne vais veux pas trop en parler. Je ne voyais pas Everton perdre mais Newcastle reste quatre
victoires d’affilée, donc la forme du moment m’embête un peu. Donc ce serait plutôt Metz
en premier pari draw no bet et Leicester en deuxième pari. Voilà, c’est tout pour moi.
Pour toi aussi Damien ? D :
Oui. Juste pour conclure, un petit mot bout pour Les herbiers qui se sont qualifiés B :
Exact D :
Bravo à eux ! B :
Maginifique ! D :
Et un petit coucou à mon pote Anthony Corre, l’entraîneur des gardiens là-bas, bravo
chef ! On se voit au Stade de France. B :
Ce sont de belles aventures comme on les aime en Coupe de France. Et les herbiers, je connais
parec que j’ai fait mes études à Cholet, ce n’était pas très loin. Allez, salut à
tous et à la semaine prochaine D :
À la semaine prochaine B :
Avec Pierre-Tves ou pas, on verra mais il sera peut-être en vacances à ce moment-là…
Sur ce, on vous dit à la semaine prochaine, bye-bye ! D :
Salut ! Pariez-gagnant, l’émission de sport et du
pari sportif

Tagged : # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # #

Dennis Veasley

8 thoughts on “Pariez Gagnant le Mag: Demi-finale coupe d’europe , corruption tennis , Astuce OGC Nice”

  1. Salut l'équipe! J'apprécie vraiment vos vidéos, lachez surtout pas, vous êtes de loin les meilleurs que l'on peux trouver sur internet!

  2. Au passage merci pour ta conférence de jeudi c'était très instructif c'était cool, même si tu en profiter pour vendre ton programme haha tu perd pas le nord mais ta bien raison.

  3. le tennis, c'est un sport ou la corruption est assez évidente, il y'a des surprises chaque jour qui sortent de nulle part.. des joueurs/joueuses qui vont faire des hold-up alors que sur un sport ou 20 joueurs s'affronte, c'est moins évident a truqué.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *